X

Pourquoi les logiciels tout intégrés ne suffisent plus aux entreprises ?

7/8/2021

Un éditeur de logiciel est une entreprise dont l’objet consiste à concevoir et développer des logiciels. Ces logiciels sont commercialisés « prêt-à-utiliser » après avoir effectué un paramétrage primaire comme par exemple les informations concernant la société ou le nom des utilisateurs... Ces solutions permettront d’améliorer certaines tâches dans le fonctionnement de l’entreprise. Or, dans de nombreux cas, il est possible de voir plus loin. Dans un environnement business désormais acquis au digital, ces outils d’orchestration ne suffisent plus aux besoins d’efficacité et de performance attendus par les entreprises.

Qu’est-ce qu’un logiciel ?

L’éditeur de logiciel conçoit et identifie les besoins des domaines dont la gestion doit être informatisée. Il élabore des programmes et implémente les diverses solutions aux logiciels. Le logiciel, ainsi conçu par l’éditeur, permet d’informatiser une gestion dans un domaine spécifique. A titre d’exemple, il peut s’agir de logiciels de gestion de paie, de ressources humaines, ou de logiciels plus techniques destinés à des activités et secteurs bien définis (architecture, montage audio/vidéo, formation...).

Les limites du logiciel

Un logiciel se limite à ses fonctionnalités développées.

Prenons l’exemple d’un logiciel de ventes. Pour développer ce logiciel, l’éditeur tient compte des produits, des prix de vente, des transactions, des clients, de la facturation… Il planifie les étapes, élabore les programmes et implémente les solutions pour enfin mettre le logiciel à disposition de sa clientèle. Ce logiciel se limite donc à ses premières fonctionnalités développées et ne pourra pas répondre aux évolutions de process d’une entreprise. Or, comme l’iPhone n’est rien sans ses applications, un logiciel n’est rien sans fonctionnalités. Dans de nombreux cas, la société cliente finira pas utiliser l’outil hors de son scope de fonctionnalités premières pour répondre à un besoin de ROI.

Le mythe du logiciel tout-en-un

”À force de tout vouloir faire, on finit par faire tout mal” Le logiciel “couteau suisse” est un véritable mythe d’efficacité. Le multi-fonctions entraîne une surcharge d’informations provenant d’un seul canal. Croire qu’un logiciel est plus efficace car il propose plus de fonctionnalités est une erreur et au-delà de cela, une illusion sur son efficacité réelle. En effet, développer un logiciel tout-en-un impose une expertise métier sur chaque activité de l’entreprise de la part de l’éditeur. Le multi-fonctions entraîne une phase de recherche importante et continue, indispensable avant tout développement. Les éditeurs vont souvent survoler cette étape cruciale en cherchant à donner une réponse immédiate, se focalisant davantage sur la réaction que l’usage.

La mise à jour des logiciels : à quoi s’attendre ?

Afin de répondre aux attentes de leurs clients, les éditeurs vont régulièrement proposer la mise à jour de leur logiciel. L'action consiste à déployer vers ces solutions les changements effectués, en téléchargeant, ou en chargeant un nouveau contenu de données. Les mises à jour mineures font généralement suite à la détection de plusieurs bugs dans le logiciel. Les mises à jour majeures introduisent généralement de nouvelles fonctionnalités et peuvent proposer des changements significatifs sur l'interface du logiciel. Développées en un temps record pour satisfaire les besoins des entreprises, ces mises à jour font souvent l’objet de mécontentement : faible niveau de qualité des nouvelles fonctionnalités, bug d’intégration, contenu hors usage, nécessité de former les utilisateurs à la nouvelle interface… les petits développements complémentaires créés une dette technique importante. De plus, il arrive que ces mises à niveau ne soient pas supportées sur les appareils qui utilisent une version plus ancienne du logiciel. Également, la mise à jour peut faire l’objet d’un service payant, ce qui représente un coût de gestion important pour l’entreprise, tant sur le plan financier qu’humain.

Les licences des logiciels

Quand une entreprise souscrit à un logiciel, elle est tenue de payer un droit de licence. D’un éditeur à un autre, les modalités peuvent changer et le périmètre d’usage des licences manque souvent de clarté : parfois la tarif de la licence dépend du nombre d'utilisateurs actifs, parfois du nombre de salariés, parfois du nombre de conversions ou transactions, et parfois ils sont établis en fonction de tous ces usages en même temps. Les entreprises doivent donc prendre la question des licences de logiciels au sérieux car elles représentent un véritable coût pour l’entreprise.

Quels apports de l'automatisation ?

Un logiciel vise à améliorer, développer et maintenir des processus d’entreprise en incluant des interventions humaines. L’automatisation quant à elle, est une solution capable de fonctionner en continu, sans risque d'erreur, systématisant des opérations à faible valeur ajoutée, qui auparavant exigeaient l’intervention humaine. Elle répond à tous types de problématiques et cas d’usage en entreprise et permet de faire communiquer des logiciels entre eux afin de mettre en place un écosysteme de logiciels chacun experts de leurs domaines. L’automatisation permet à la société et ses collaborateurs de mieux se focaliser sur les sujets importants pour gagner en efficacité et en revenu. Adopter une stratégie d’automatisation, c’est être en accord avec son époque et accepter d’être secondé sur des tâches qui peuvent être fastidieuses au quotidien. L’automatisation des processus est donc bien plus qu’un simple logiciel de gestion, c’est un mouvement qui redéfinit totalement la conception du travail et qui permet de choisir et faire fonctionner des logiciels suivant leurs complémentarités. Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions TooSmart ?Contactez-nous !
toosmart background radient

TooSmart rend accessible la digitalisation de votre organisation, accélérant ainsi sa transformation et sa performance. Grâce au no-code, nous construisons des solutions adaptées à votre usage.

Plan de site
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
  • Lorem ipsum dolor sit amet,
Newsletter
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.